• 671 - En Presqu’île de Crozon…

        Bretagne 

    Et nous voilà de retour chez nous, en Finistère ! La Pointe la plus avancée dans la mer. Après ? C’est l’Amérique ! Mais avant d’en arriver là, il nous faut prendre la direction de Crozon en partant du Faou. Et, inévitablement, nous devons franchir l’Aulnequelques kilomètres plus loin… par le Pont de Térénez fraichement construit !

    deTérénez à Plomodiern 002

    deTérénez à Plomodiern 001

    Bon, de ce pont j’en ai parlé maintes fois ici,  mais j’aime bien vous le remontrer de temps en temps. Les travaux de déconstruction de l’ancien ont déjà  commencé, et ça se voit !

    deTérénez à Plomodiern 003

    deTérénez à Plomodiern 009

    deTérénez à Plomodiern 010

    deTérénez à Plomodiern 008

    Nous voici à Plomodiern. Sur le bas côté de la route, une bellefontaine trône et je ne résiste pas à faire stopper JF pour la prendre en photo. Dommage, il n’y a aucune indication dessus et sur le site Internet de la mairie, non plus !

    deTérénez à Plomodiern 016

    Un peu plus loin encore, nous pénétrons dans le village de Ploéven où se dresse la Chapelle St Méen.

    deTérénez à Plomodiern 017

    Autrefois il y avait un ossuaire dans l’enclos, aujourd’hui seuls l’église et le calvaire occupent l’espace sacré. Au début du XIXème, le cimetière était encore dans cet espace et le calvaire servait pour l’ensemble des sépultures. Je ne sais pas si c’était fréquent dans les cimetières à l’époque, mais c’est bien la première fois que je rencontre cette explication.

    deTérénez à Plomodiern 019

    Nous pénétrons dans l’espace sacré en enjambant les petits murs bas appelés « échalier », qui se trouvent de chaque côté de l’entrée monumentale, et qui  empêchent les animaux de pénétrer dans l’enceinte.

    vache 08[1]

    D’ailleurs, Il parait qu’il faut éviter d’entrer dans l’enclos par la porte monumentale. C’est ce qui est écrit sur un panneau à l’entrée de l’enclos : « Du monde profane vous venez. Dans le monde sacré vous entrez. Un simple effort vous est demandé. L’échalier vous devrez enjamber. Et surtout, l’entrée monumentale évitez ! » Malheureusement, je n’ai pas trouvé pourquoi il fallait l’éviter. C’est un mystère que je vous laisse élucider !

      icone-idee.gif

    Nous allons sous le porche d’entrée de la chapelle où nous découvrons des fresques remarquables, là où habituellement nous trouvons les statues des 12 apôtres alignées. C’est suffisamment rare pour le signaler !

    deTérénez à Plomodiern 020

    deTérénez à Plomodiern 021

    Nous marchons dans le hameau qui comporte quelques belles maisons...

    deTérénez à Plomodiern 022

    deTérénez à Plomodiern 025

    ... et puis, nous allons voir la mer… Nous faisons quelques pas le long de laplage « Ty an Quer » à Ploéven.

    deTérénez à Plomodiern 037

    deTérénez à Plomodiern 048

    deTérénez à Plomodiern 036

    La mer est assez forte et les vagues (clic) nerveuses… C’est sympa de suivre leurs mouvements !

    deTérénez à Plomodiern 028

    deTérénez à Plomodiern 034

    deTérénez à Plomodiern 052

    Alors que nous amorçons notre retour en tournant le dos à la plage, nous décidons de rentrer par la route des écoliers… Nous sommes toujours sur la commune de Plomodiern et nous allons au hasard d’une petite route qui va nous mener vers un site étonnant. Il s’agit d’un lieu où trône une chapellehors norme tellement sa forme est curieuse. Mais avant de nous rapprocher d’elle, nous allons voir sa fontaine qui a toute une histoire. Les faits remontent au Vème siècle !

    deTérénez à Plomodiern 063

    Il y avait en ce lieu un ermite qui se nommait Corentin, qui ne se nourrissait que de racines essentiellement. Dieu, trouvant que son menu n’était pas suffisamment équilibré, lui envoie un poisson miraculeux dans la mesure où il se régénère à chaque fois que Corentinprélève sa part. Un jour, Gradlon, célèbre Roi de la ville d’Ys, vint à s’égarer dans la forêt avec toute son escorte tenaillée pas la faim ! Vous devinez la suite… la rencontre a lieu entre l’ermite et le roi et, Corentin s’empresse d’entailler son poisson. Les morceaux se multiplient à l’infini (tiens, ça me rappelle quelque chose cette histoire !) et tout le monde se trouve bientôt repu.

    13

    C’est ainsi que Corentin reçut du Roi Gradlon reconnaissant, le premier évêché de Cornouaille. Je vous invite à visiter la Cathédrale St Corentin de Quimper en cliquant sur ce lien. Une visite virtuelle qui parait tellement réelle que sûr, vous y reviendrez !

    Après la fontaine nous nous avançons vers cette chapelle étonnante par son architecture inhabituelle. Il y eut une chapelle primitive au  XVème siècle sur laquelle celle-ci fut construite de 1898 à 1900.

    deTérénez à Plomodiern 065

    Au sud de la nef se trouve une loggia extérieure, très visible lorsqu’on arrive sur le lieu. C’est elle qui rend la chapelle curieuse et unique !

    deTérénez à Plomodiern 068

    L’arrivée de la relique de Saint Corentin eut lieu le 23 juillet 1893. Le Pardon quant à lui, a lieu le troisième dimanche de juillet.

    deTérénez à Plomodiern 070

    Nous sommes rentrés à la longère dans la foulée, repus non pas de poisson, mais de belles histoires et de vues magnifiques !  

    Et à partir du mardi 3 juin...

    L'opération "1 photo, voire 2" par jour, commence !

      En direct du Baluchon, quelque part en France !

    Claire-Cerise

    christianisme18

    « 670 - Des Jehannes Picto-Charentaises !676 - Opération « 1 photo, voire 2 » par jour ! Ille et Vilaine... »