• 333 - Chassiron… au bout de l’île

    CharenteMaritimeDHTML[1]

     

    Suite de l’Art.332

    1 La France

    Après cette unique nuit sur l’île, nous voici fin prêts pour filer dans le Nord de celle-ci où se trouve le Phare de Chassiron sur la Pointe du même nom, tournée vers l’Océan…

    l'île d'Oléron

    C’est presqu’à ses pieds que nous tomberons en arrêt devant ce champ d’artichauts… souvenez-vous, c’était .

    Chassiron

    Malheureusement, le temps n’est plus au beau fixe comme hier et c’est dans le vent et le crachin que nous ferons le tour du phare et pousserons jusqu’à la grève.

    Mais avant, nous lisons tous les petits panneaux installés dans la grande allée au bout de laquelle le phare nous attend…

    Chassiron (2)

    ...mais que se passe-t-il ? Arrivant de nulle part, comme par enchantement, un enfant s’interpose entre le phare et nous ! Il doit avoir à peine 3 ans ! Mais qui est-ce ? Je le suis du regard pendant que JF commence la lecture…

     

    à Chassiron

     

    En cet endroit, Colbert ordonne en  1685 la construction d’une première tour de 33 mètres mais le phare de Chassiron, tel qu’il nous apparait aujourd’hui a été mis en service en 1836.

    Dès cette date là, les technologies en matière d’éclairage équipent le phare en ne cessant d’évoluer au cours des années. En 1836 c’est une lampe à huile végétale à 6 mèches qui compose le système. La lampe fonctionnera au gaz d’huile à partir de 1895 ce qui décidera la construction d’une usine à gaz juste à côté du phare.

    Puis la lampe utilisera le gaz d’acétylène (Hydrocarbure gazeux obtenu par une action de l’eau sur du carbure de calcium) à titre expérimental entre 1902 et 1905.

    Chassiron (3)

    Tout en lisant, nous continuons d’avancer vers le phare dans cette grande allée où des jardins à la française ont été organisés de part et d’autre. Je me retourne encore vers l’endroit où l’enfant nous est apparu… mais il n’y a plus personne.

    JF et Fiston2 continuent leur lecture, pendant que je mitraille… Arrive ensuite ce qui sera le bouleversement technologique de l’époque : un système d’éclairage par ampoule électrique de 2400 Watts ! De nos jours, c’est avec 250 Watts aux halogénures métalliques que la lampe du phare fonctionne !

    Nous voici au pied du phare, les jardins autour de lui ont été disposés de façon à représenter une rose des vents végétale. Bien sûr, par beau temps, de là haut la vue sur ces jardins et sur le large doit être magnifique.

    Le phare était tout blanc avant 1926 mais, pour le différencier du phare des Baleines de l’île de Ré, 3 bandes noires de 6 mètres de hauteur  ont été peintes à cette date.

    Chassiron (4)

    Nous continuons de l’autre côté pour jouir du spectacle de l’Océan démonté ! Le vent souffle fort et la pluie est présente également, dommage.  Cet endroit est souvent balayé par les vents et c’est pourquoi le phare devait être robuste ! Sur des fondations de 3 mètres de profondeur, son diamètre est de 18 mètres et sa hauteur de 50m au dessus du niveau de la mer. Grâce à ses éclats lumineux qui reviennent toutes les 10 secondes, il est visible jusqu’à 52 km par temps clair.

    Chassiron (5)

    Chassiron (6)

    Après avoir admiré le paysage confronté aux éléments, nous revenons sur nos pas et nous nous engouffrons dans la petite boutique qui se trouve au rez-de-chaussée du phare. L’accueil est moyen, sans doute parce que nous ne désirons pas monter les 224 marches qui nous auraient permis d’admirer le panorama exceptionnel qui balaye tous les environs… mais nous prendrons quand-même quelques souvenirs !

    Chassiron (7)

    Le phare de Chassiron n’est plus gardé à demeure, il est surveillé par un contrôleur des Travaux Publics de l’Etat et entretenu par le Bureau des Phares et Balises et cela depuis 1998. Mais, si vous voulez le visiter, sachez qu’il est ouvert 7 jours sur 7 hors saison (10h-12h15 ; 14h-17h) et en période estivale du 1er juillet au 31 août (10h-20h sans interruption).

    Nous reprenons la grande allée en sens inverse… longeons de nouveau les jardins et les panneaux explicatifs… et nous nous retrouvons à l’endroit où l’enfant nous était apparu tout à l’heure. En fait, il n’était apparu qu’à C-C… JF et Fiston2 ne l’ont même pas vu et pour cause…

     

    C’était C-C elle-même, il y a quelques années !

    Mais pourquoi se promenait-elle alors devant le phare de Chassiron ? Ça... vous le saurez demain !

     

     

     

    1

     

     

    Et demain donc… le mystère s’éclaircit !

     

    Claire-Cerise

     

    photos024

    « 332 - Un soir à l’île d’Oléron…334 - Un village en Oléron ! »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Avril 2015 à 12:50

    merci Claire ...   , ah oui  je pense que c'est toi  lol lol lol  c'est  un bel endroit  , ce phare est très beau , il y a longtemps que nous y étions venu !!!

     gros bisous bel am  a+  

    2
    Jeudi 9 Avril 2015 à 12:56

    Coucou Bébert, Tu m'as reconnue ?! hi hi lol !!! Tiens, si tu n'as pas vu la suite  (clic) ! Bel aprèm ! Bizh



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :